Alarme de piscine – La sécurité avant tout!

Un des loisirs qui attirent le plus les gens du monde entier est la baignade. Posséder une piscine privée est le privilège de beaucoup de familles mais leur sécurisation est également une question très importante. En effet, le constat des incidents de noyades liées au manque de sécurité des piscines est à l’origine de l’élaboration et l’application des lois très strictes portant sur l’obligation de mise en place de système de sécurisation notamment les alarmes piscines. Donc pour être conforme aux lois en vigueur et pour mettre en sécurité toute la famille et les amis, surtout les enfants, il est indispensable d’acheter et d’installer une alarme piscine.

Généralement, deux grands groupes d’alarmes piscines sont disponibles sur le marché : les alarmes périmétriques, qui fonctionnent à l’extérieur de la piscine et les alarmes d’immersion qui sont immergées dans l’eau de la piscine. Leur sensibilité et la rapidité de leur alarme sonore sont variables de quelques secondes selon les types mais ce qui est important c’est que seules les alarmes piscines homologuées sont conseillées pour l’achat. C’est pour la simple raison qu’elles ont déjà été testées et reconnues comme conformes aux normes de sécurité établies par les autorités territoriales.

Dans les deux groupes d’alarmes piscines, l’acheteur peut choisir parmi les quatre types ci-après : alarme piscine onde, alarme piscine sonar passif, alarme clôture périmétrique, alarme bracelet.

Une alarme piscine qui fonctionne avec des ondes capte les ondes acoustiques provoquées par le contact d’une masse avec l’eau de la piscine grâce à un tube immergé dans l’eau. Ces ondes déclenchent l’alarme sonore du système qui est perceptible par les propriétaires à l’intérieur de leur maison. C’est un type d’alarme assez robuste et qui résiste aux rayons ultra-violets et à l’humidité et fait partie des alarmes piscines pas chères. Son  inconvénient est l’existence d’environ 10 secondes de temps de latence entre la chute et le déclenchement de l’alarme sonore.

Pour l’alarme piscine à sonar passif : l’alarme est déclenchée par le son provoqué par une chute et qui est amplifié par l’eau de la piscine elle-même puisque, selon la loi de la nature, le son passe plus vite dans l’eau. C’est un système qui est plus rapide que l’alarme piscine à onde et résistante aux intempéries. Toutefois, elle n’est pas adaptée aux piscines équipée de plage immergée ou aux piscines miroirs.

Concernant l’alarme piscine en clôture périmétrique, elle fonctionne avec des rayons infrarouges qui constituent une clôture invisible entourant le périmètre de la piscine mais qui est très sensible à tout mouvement qui passe à travers elle. Ces rayons sont fournis par des générateurs placés dans quatre bornes placées sur les quatre coins de la piscine permettant de cerner tout le pourtour de la piscine. Le passage d’un individu à travers ces rayons déclenche aussitôt l’alarme sonore. C’est le plus rapide des alarmes piscines mais qui peut aussi donner une fausse alerte au passage, par exemple, d’une feuille emmenée par le vent ou d’un oiseau, d’un vent qui souffle fort…

Le dernier type est l’alarme piscine bracelet qu’on fait porter à la personne qu’on veut protéger. Au contact avec l’eau lors d’une chute accidentelle, elle déclenche l’alarme posée aux proximités de la piscine.